ROSE MORTE de Céline Landressie

📚🐿 PRÉSENTATION 🐿📚

TITRE : Rose Morte, Tome 1 : La Floraison
AUTEUR : Céline Landressie
ÉDITION : Milady
COLLECTION : BIT-LIT
DATE DE PARUTION : 20 mars 2015
PAGES : 600 pages

28928087_1644890588929983_64428034_o.jpg


📚🐿 RÉSUMÉ 🐿📚

Dans une France en proie à de terribles dissensions religieuses, Rose, unique enfant du comte Greer en exil, est une jeune femme au caractère bien trempé. Mais son père, craignant pour son avenir, désire à tout prix la marier. C’est en essayant de se soustraire à ce destin qu’elle va faire la connaissance du comte Artus de Janlys. Par le biais de cet insaisissable aristocrate, la jeune femme va être propulsée dans un univers de dangers et de mystères, où les meurtres abjects qui terrifient la capitale trouveront une explication incroyable et pourtant bien réelle…


📚🐿 AVIS 🐿📚

L’histoire se place dan le Rouen de la fin du XVIe siècle. J’ai grandit à dans cette ville alors les campagnes normandes, les rues pavées et tout ce qui peut constituer le décor de ce livre ne m’est pas inconnu. D’ailleurs, le décor et l’ambiance sont très bien décrits ce qui les rend bien imaginables. Je veux dire par là qu’on est directement plongé dans le roman, et c’est fantastique !

Le personnage de Rose est un caractère fort : elle refuse le mariage, rejette certaine convenance, donne son opinion, est curieuse et se moque de la religion. C’est une personnage féminin qui refuse la soumission. Mais ce que je trouve intéressant c’est qu’elle fasse beaucoup (trop peut-être) confiance au compte de Janlys et cela beaucoup trop vite aussi… C’est intéressant dans le sens où je ne comprend pas pourquoi lui. Et j’espère qu’on en saura plus dans les prochains tomes.
La mère de Rose est un personnage croyant, soucieux, angoissé et angoissant. Elle a une relation conflictuelle avec sa fille à cause de ses refus. En effet, la mère se préoccupe des convenances mais Rose n’en a que faire. Rose veut vivre pour elle et selon elle. Sa mère ne l’accepte pas, elle veut que Rose respecte ces convenances ! Du coup, leur relation est difficile. Et elle empire après un événement tragique significatif.
Le père est un personnage touchant et qui aime sa fille plus que tout. Il ne souhaite que son bonheur.
Les frères d’Holival sont des personnages bien mystérieux, assez sympathiques et bienveillants.

L’écriture est géniale et addictive. MAIS les chapitre sont beaucoup trop long. Je n’aime pas m’arrêter au milieu d’un chapitre parce que je n’y arrive pas. Je ne dis que l’action n’est pas fini et je n’arrive pas à lâcher le livre… Alors les longs chapitres sont une torture pour moi !

Cette lecture est géniale. L’histoire addictive. L’ambiance et l’époque sont bien décrites. Les mentions historiques sont parfaites ! On s’y croirait vraiment ! J’ai adoré cette lecture ! Et c’est ma première histoire de vampire, si on ne compte pas Dracula.

J’ai vraiment hâte de lire la suite !!

Je vous renvoie sur le site de l’auteur pour connaitre son univers magique !


DES BISOUS !

📖

Publicités

RONCES BLANCHES ET ROSES ROUGES de Laetitia Arnold

📚🐿 PRÉSENTATION 🐿📚

TITRE : Ronces Blanches et Roses Rouges
AUTEUR : Laetitia Arnold
ÉDITION : Magic Miroir Editions
COLLECTION : Forgotten
DATE DE PARUTION : 27 Février 2017
PAGES : 244 pages

28879758_1644890578929984_613561482_o


📚🐿 RÉSUMÉ 🐿📚

Orphelines d’un passé dont elles n’ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sœur Eloane sont aussi différentes qu’inséparables.
Quand leur tutrice, Iphigénie Whitecombe, fiance l’aînée à un inconnu, leur avenir sombre dans l’incertitude… Pour échapper au mariage qui l’effraie et à la colère dévastatrice de Mme Whitecombe, Sirona prend la fuite.
Au cœur d’une forêt obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sœur.
Quitte à affronter l’ours qui rôde dans son sillage.
Quitte à suivre les ronces blanches et les roses rouges.
Quitte à croire en la magie.
Mais c’est sans compter sur l’énigmatique pianiste qui compose une toile de mélodies enivrantes, dans son château où la nuit est synonyme de toujours…
La musique, le désir de vengeance, l’amour véritable comme l’attirance malsaine tissent les fils rouges et blancs qui se croisent et se nouent jusqu’à la fin de ce récit enchanteur, inspiré par le conte des frères Grimm : Blanche-Neige et Rose-Rouge.


📚🐿 AVIS 🐿📚

Que dire de cette intéressante réécriture ? Pour ma part, je ne connaissais pas l’histoire originale. Mais celle-ci est présente à la fin de l’ouvrage, je trouve ça vraiment bien pour le coup ! L’histoire reprend des éléments d’origine et fait des rajouts. On suit deux petites filles qui vont évoluer dans un monde de désillusion ! L’écriture ressemble à celle d’un vrai conte. On sent la magie dans l’écriture comme si l’histoire avait été écrite à la baguette magique !

Le début était long, je me déconcentrais vite. Il faut savoir que j’ai une forte tendance à dormir n’importe quand… Et là ! Bah … un chapitre et dodo ! À chaque fois ! C’est dingue. En général quand je lis, oui, je fatigue mais ca va, c’est pas handicapant. Par contre avec ce livre, c’était réellement magique ! Au bout de quelques pages, je somnolais, mes yeux ne pouvaient plus rester ouverts. Impossible de lutter… Comme un enfant à qui on raconte une histoire avant de dormir. Sauf que je lisais avant d’aller en cours, c’est pas génial comme sensation… Je ne sais pas comment ce livre a pu me faire cet effet. C’est vraiment étrange. Je m’endormais et en même temps je voulais connaître la suite. J’ai tenu bon pour ne pas abandonner ce livre ! Et je l’ai fini mais très lentement…

La lecture est devenu plus agréable après la deuxième partie, que j’ai préférée. Je trouve qu’il y avait plus d’action, plus d’intérêt.

C’est une bonne lecture dans l’ensemble, mon problème de dodo à part. Par contre, j’aime pas la mise en page, trop en largeur et pas assez de marges.

Comme je n’étais pas beaucoup concentrée, je ne sais pas si je recommande ou pas ce livre. C’était sympa mais dur pour moi. De la véritable magie en pages !


DES BISOUS !

📖

 

PHOBOS de Victor Dixen

📚🐿 PRÉSENTATION 🐿📚

TITRE : Phobos
AUTEUR : Victor Dixen
ÉDITION : Robert Laffont
COLLECTION : Collection R
DATE DE PARUTION : 11 juin 2015
PAGES : 448 pages

26309310_2478854282340040_4618020030037098496_n


📚🐿 RÉSUMÉ 🐿📚

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.


📚🐿 AVIS 🐿📚

Avant de commencer, je dois vous partager cette vidéo bande-annonce qui est juste… Wouha ! J’aime pas souvent les bande-annonces des livres, car je les trouve mal faites et moches. Mais celle-là est tellement magnifique !

Avant de finir Phobos, j’ai dû le recommencer au moins trois fois parce que je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire. Alors oui, j’ai persévéré car je voulais connaitre l’histoire qui fait battre tant de cœur. Et j’ai réussi ! J’en suis arrivé au bout !
Je m’ennuyais beaucoup au début, j’étais très septique (je le suis encore mais un peu moins…). Et puis, bam ! Surprise ! C’est devenu intéressant, attractif et presque addictif, mais seulement après les deux cents premières pages… C’est long 200 pages ! Je baisse pas les bras !

Pourquoi je suis septique ?
L’histoire est trop bizarre.
La NASA une télé-réalité… Pardon ? C’est une blague ? On s’amuse avec la conquête spatiale alors qu’on a pas encore tout découvert. Après tout est possible : le président des États-Unis s’est fait connaitre grâce à la télé-réalité. Mais ce que je trouve bizarre c’est l’engouement que cela suscite. Tout le monde, vraiment TOUT LE MONDE regarde la chaine. C’est étrange non ? Les cours s’arrêtent, des émeutes ont lieux. Ça ne choque que moi ? Je sais que la télé peut parfois prendre une place trop importante dans la vie des gens mais là… C’est pas un peu abusé ?
Je trouve aussi cette histoire un peu trop hétéro-centré. Oui, je sais que le but est la reproduction dans le vu d’établir une colonie humaine sur mars. Mais j’aimerais bien qu’il y ait une histoire qui sorte un peu des règles. La reproduction est possible de différente manière non ? Est-ce qu’ils sont vraiment obligé de tomber amoureux du sexe opposé pour reproduire ? Ça me fait penser au concept de « Les princes et les princesses de l’amour ». C’est la guerre pour séduire l’autre sexe mais jamais ils ne séduisent le même sexe et je trouve ça vraiment dommage…

Les personnages
Alors déjà on fixe les choses. Soyons honnête Gordon est un bâtard lâche. C’est vraiment un personnage que je trouve immonde. Il est si bête, si fragile. Vraiment, il me dégoute… Bref, j’espère moins le voir dans les prochains tomes.
Leonor est un personnage que je n’arrive pas encore à bien cerner. Mais son coté beaucoup trop lunatique et violente ne m’a pas plu.
Par contre, Serena est mon personnage préféré. C’est aussi une bâtarde méchante mais différemment de Gordon. Serena est si gentille, si douce en apparence et tellement machiavélique et ambitieuse, prête à tout pour réussir ses projets. Comme l’a dit Machiavel : »la fin justifie les moyens ». Cette phrase correspond tellement à Serena. Cette phrase résonne en elle. C’est un personnage qui me fascine par sa cruauté, son mystère autour de sa fille, son ambition.
On n’en sait pas beaucoup sur Andrew, mais il m’attire. J’ai la sensation que c’est une bonne personne. J’espère qu’il se révélera dans les prochains tomes.

C’est un bon livre, pas un coup de cœur comme pour beaucoup. Il me manque un truc. J’ai l’impression de ne pas avoir tous les éléments pour juger. Tout le long de l’histoire je me suis demandé où l’auteur voulait nous emmener. Et je ne comprend toujours pas. Je verrai avec les prochains tomes ! Mais c’est très déroutant, bizarre…
N’hésitez pas à me donner votre avis ou à simplement venir discuter avec moi, j’en serai ravi !


DES BISOUS !

📖

STRANGER THINGS

🎞 PRÉSENTATION 🎞

TITRE : Stranger Things
GENRE : Fantastique, Thriller

stranger-things-season-1-poster-old-school.jpg


🎞 SYNOPSIS 🎞

A Hawkins, en 1983 dans l’Indiana. Lorsque Will Byers disparaît de son domicile, ses amis se lancent dans une recherche semée d’embûches pour le retrouver. Dans leur quête de réponses, les garçons rencontrent une étrange jeune fille en fuite. Les garçons se lient d’amitié avec la demoiselle tatouée du chiffre « 11 » sur son poignet et au crâne rasé et découvrent petit à petit les détails sur son inquiétante situation. Elle est peut-être la clé de tous les mystères qui se cachent dans cette petite ville en apparence tranquille…


🎞 CITATION 🎞

  •  » Ouais, vous avez raison, trainez pas les gars. Vous voyez cette fille ? C’est notre copine et elle est barjo !  » ~ Dustin Henderson
  •  » Les amis ne mentent pas  » ~ Elf
  •  » Si quelqu’un me demande, j’ai quitté le pays.  » ~ Mike Wheeler

🎞 AVIS 🎞

Malgré l’engouement du public pour cette série, je suis plutôt septique.

J’ai pas du tout aimé la mère de Will. Elle est juste insupportable. Certes son gosse à disparu et c’est inquiétant. Mais c’est horrible de l’entendre hurler tout le temps sur tout le monde. Vraiment horrible !
Je trouve aussi que les gamins sont beaucoup trop jeunes. Ils ont 10 ans et se prennent pour des adulte ou au moins pour des ados de 17 ans. Ils se soucient de choses qui ne sont pas vraiment de leur âge… Ils m’ont énervé mais j’avoue que leur amitié m’a ému.
Je vous mets le lien vers un article du site Slate.fr grâce auquel vous comprendrez, j’espère, pourquoi je ne regarderais plus Stranger Things.

J’ai beaucoup aimé le style rétro et toute les références des années 80. J’ai beaucoup aimé Max et Bob qui apparaissent dans la saison 2.
Max est une enfant énergique et une pro de la salle d’arcade, ce qui impressionne les p’tits gars ! J’ai adoré son côté « Oui, j’suis une fille. Et alors ? T’en as jamais vu ? » C’est une jeune rebelle qui n’a pas froid au yeux !
Bob est hyper attachant et loyal. Il fait de sont mieux tout le temps. Je pense que c’est vraiment une bonne personne.

Bref, je ne sais pas quoi penser de cette série. L’histoire n’est pas géniale, les personnages manquent de fonds. Mais il y a quelque chose de d’attractif, d’attirant, d’addictif. Dès les premiers épisodes, je savais que je n’aimerais pas, pourtant j’ai continué de regarder. Je sais que j’ai perdu mon temps, mais je ne sais pas pourquoi j’avais besoin de savoir la suite !
C’est pour moi une série sans réel intérêt et qui, en plus, a manqué de respect à une jeune fille.


DES BISOUS !

🎥

OH BOY ! de Marie-Aude Murail

📚🐿 PRÉSENTATION 🐿📚

TITRE : Oh Boy !
AUTEUR : Marie-Aude Murail
ÉDITION : L’École des loisirs
COLLECTION : Médium
DATE DE PARUTION : 18 mars 2000
PAGES : 207 pages

82099298_o

J’ai emprunté ce livre à la bibliothèque où je travaille. Une collègue voulait mon avis car une petite de 11 ans l’avait pris et ça n’avait pas plus à sa maman. Bien que conseillé pour 12 ans, je le trouve dur dans ses sujets. J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman que je conseillerais à partir de 14/15 ans.


📚🐿 RÉSUMÉ 🐿📚

Trois enfants se retrouvent orphelins, mais ils ne veulent pas être séparés. Siméon, 14 ans, est un surdoué et prépare actuellement son bac. Morgane, 8 ans, est tout le temps oubliée par les adulte. Et la petite dernière que tout le monde adore : Venise, 5 ans, c’est la plus mignonne.
Pour rester ensemble, ils ont une idée : retrouver les premiers enfants de leur père ! Josiane et Barthélemy. Mais… Il y a quelques problèmes. Ils ne s’entendent pas et vont se battre pour les enfants.


📚🐿 AVIS 🐿📚

L’histoire est intéressante et bien menée. Il n’est pas seulement question de la concurrence pour la tutelle des enfants. Mais également de sentiments, d’émotions, de responsabilités ! Ce livre traite de la famille, de la différence, de l’adoption.
L’écriture est pour ma part assez simple mais très profonde et émouvante. On entre assez rapidement dans le récit. Une analyse peut être faite avec assez de facilité, je pense.
Le fond est assez cynique ; le rapport à la mort est présent tout au long de la lecture or le deuil n’est pas très précis et/ou concret. C’est assez flou.
Je me suis beaucoup attachée aux personnages. Notamment grâce à leur psychologie, qui est bien détaillée, surtout quand il s’agit de sentiment négatif. Grâce à cela, on arrive mieux à les cerner puisque l’on comprend pourquoi et comment ils sont ce qu’ils sont. Les personnages sont tous différents et uniques, mais ils ont une chose qui les relit, un même secret : le manque de famille !
Dans cette famille où les enfants sont ballottés, l’atmosphère est tendue. Mais Bart et Venise amènent la bonne ambiance avec leur gaieté innocente.

Bart est mon personnage coup de cœur. Insouciant et irresponsable d’après Josiane, Bart grandit grâce à sa fratrie. Il s’avère être un grand frère formidable, dont le but est de protéger ceux qu’ils aiment, comme Siméon. Son arme et son bouclier face à la vie : son humour ! Ne voulant pas dévoiler ses faiblesses, il se fait passer pour un idiot qui ne pense qu’à s’amuser et fait n’importe quoi. Ce personnage excentrique et différent me touche énormément. Peu importe qui il est en apparence, dans le fond il sera là pour ceux qu’il aime. C’est une personne forte avec des faiblesses et sur qui l’on peut compter !


 

DES BISOUS !

📖